Catégorie : Wikipiétons

Un homme, un stade: Josy Barthel

Siégeant à Belair, le stade Josy Barthel accueille entre autres les matchs de football de l’équipe Nationale du Luxembourg. Mais qui est réellement Josy ? Qu’a-t-il fait pour donner son nom aux 8054 places de cette enceinte sportive ?

Joseph (dit Josy) Barthel naît un soir d’Avril 1927. Pour faire passer le temps en plus de ses études de chimiste, Joseph décida de se mettre à l’athlétisme, chose qu’il fit très bien. Sa discipline de prédilection : la course de demi-fond un mélange de vitesse et d’endurance. Très vite, il devient un espoir pour la Nation luxembourgeoise. Brillant espoir européen du 1500m, il participe à ses premiers JO en 1948 à Londres, où il terminera à la 9ème place de la finale.

A l’époque, le compteur des médailles des sportifs luxembourgeois est nul, toute olympiade confondue. Joseph (dit Josy) en a gros sur la patate à son retour : il a raté l’opportunité d’offrir à son pays sa première médaille olympique. Alors il se remit au travail et redoubla d’efforts, ce qui lui permit de se qualifier haut la main pour les Olympiades suivantes à Helsinki en 1952. Et de se qualifier pour la finale.

Le jour de la finale, la pression est assourdissante dans le Helsingfors Olympiastadion. Joseph (dit Josy) sait qu’il n’est pas le favori avec son dossard 406. Il doit affronter l’Allemand Lueg qui a fait tomber le record du monde il y a un mois, et l’Américain McMillen, un mec qu’on ne présente plus dans le demi-fond d’après-guerre. Pourtant notre athlète luxembourgeois ne tremble pas, effectue la course parfaite… Et vire en tête dans les 50 derniers mètres… et résiste à ses 2 adversaires … et gagne la course. Résumé de la course :https://www.youtube.com/watch?v=n7UbqROaXaU

Joseph (dit Josy) sait qu’il a créé la surprise lors de cette course. Il a pris tout le monde au dépourvu, y compris la fanfare. Personne ne pensant à la victoire du luxembourgeois, la fanfare n’a pas cru bon d’imprimer les notes de l’hymne national Ons Heemecht. Alors, la fanfare improvisa une mélodie pour accompagner les larmes d’un Joseph (dit Josy) entouré d’or.

La flamme olympique de Joseph (dit Josy) s’est éteinte en Juillet 1992. En guise d’hommage, son nom est apposé au stade en 1993.

Joseph (dit Josy) Barthel est encore à ce jour l’unique sportif luxembourgeois à être médaillé olympique. Respect Josy.

Article écrit par Seb.

T'as aimé? partage!Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Mais qui es-tu, Michel Rodange ?

Aussi surprenant soit-il, et d’une façon incompréhensible, chaque luxembourgeois connaît une personne qui habite ou a habité la Rue Michel Rodange. Il semblerait que tous les chemins mènent à cette rue. Sur le panneau de cette même rue, il est mentionné « Poète Luxembourgeois ». Mais qui est exactement Michel Rodange ? Pourquoi le Luxembourg le remercie aujourd’hui ? Comment reconnaître les hommages faits par la ville à cet homme ?

Né en (suite…)

T'as aimé? partage!Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone