Il est sympa ce Max !

Il est sympa ce Max !

Je ne connais Max, je ne sais pas s’il est petit pour tout dire, et si son vrai prénom est Max, Maxence ou encore Maxime. Mais sans même le connaître, je peux vous dire que son chez lui est très accueillant.

J’ai été découvrir il y a de ça quelques semaines le restaurant « Au P’tit Max » situé en centre-ville. Son petit frère vient également d’ouvrir à Kirchberg, endroit que je n’ai pas encore pu aller tester.

Si nous en revenons au P’tit Max originel, sa localisation parfaite en plein cœur du centre-ville, Place d’Armes pour être précis, en fait l’endroit parfait pour un business lunch, un lunch entre amis ou un dîner romantique après un after-work dans un bar de la ville.

Endroit parfait ? Oui, parce que ce que j’aurais pu vous dire dès les premières lignes de cet article est que vous pouvez aller faire un tour Au P’tit Max sans crainte. J’ai été enchantée par ma visite.

Le cadre tout d’abord est très joli. Au rez-de-chaussée, vous découvrirez le bar, avec quelques tables rondes de style bistrot, très conviviales, et au fond de la salle une grande banquette confortable le long de laquelle sont disposées des tables de 2 ou 4. L’ambiance bistrot est très nettement présente, et fonctionne parfaitement pour un lunch. L’étage se veut plus chic, avec de grandes tables rondes recouvertes de nappes blanches, et est surtout plus lumineux avec ses nombreuses fenêtres, ses murs gris et son parquet clair. Idéal donc pour le soir.

Lors de mon passage, j’ai testé les plats à la carte. Je me suis laissée tenter par un œuf sur une purée de pleurotes et pommes de terre, très joliment préparé !

J’ai ensuite pris le pot au feu proposé en suggestion, qui était parfait au cœur de l’hiver. Des légumes fondants, une viande tendre, le combo parfait en somme. Le tartare de mon compagnon de table (testé aussi) était tout aussi bon !

Le pot-au-feu qui réchauffe les papilles!

Malgré un repas fort copieux, je n’ai eu d’autre choix que de tester le café gourmand, parfait pour laisser mes papilles sur une note sucrée. Composé de glace à la fraise, d’une mini crème brûlée, d’une pana cotta, et d’une rose des sables en chocolat, c’était la solution idéale.

Pour les indécis, le café gourmand

J’irai sûrement découvrir le 2ème restaurant du Kirchberg, et surtout me laisser surprendre par la carte qui change régulièrement.

Revisite ta vie. Revisite ton centre-ville.

T'as aimé? Partage!Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Instagram

This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.