L’Atelier du Windsor

L’Atelier du Windsor

Samedi dernier, j’ai été mangée à l’extérieur de Luxembourg ville ! Grande folle me direz-vous ! Oui peut-être bien mais vous en ferez bientôt de même alors ne parlons pas trop vite…

J’ai eu le plaisir d’être invitée à découvrir le concept de l’Atelier du Windsor à Bertrange.

Cet endroit est situé dans la ZI de Bourmicht. Alors oui, ne nous mentons pas, y’a plus glamour comme localisation. Mais je vous recommande vivement d’oublier ce détail et d’y aller les amis goguetteurs, parce que le restaurant est magnifique. Et une fois confortablement installé à l’intérieur, dans un espace à l’ambiance végétale, aéré et lumineusement cosy, vous oublierez tout !

La salle du restaurant est juste topissime en terme de déco ! Du bois clair, des plantes vertes un peu partout, des verrières derrière lesquelles le chef et ses sous-chefs travaillent devant nous, un bel endroit donc. Tous ces éléments créent une ambiance conviviale et cosy pour vivre, c’est sûr, de longues soirées à siroter des « derniers » verres qui n’en finiront pas…

Le chef, Jan Schneidewind, officie sous vos yeux dans la cuisine située au milieu de la salle de restaurant, et visible à travers les grandes verrières.

Et que trouve-t-on dans cette cuisine ? Une boule à facette ! Hein ? Mais si ! J’en conclue donc que les cuisiniers s’amusent à préparer nos plats, ce qui me va très bien ! Cela est tout à fait révélateur de la bonne ambiance qui se dégage de ce restaurant et que le personnel vous transmettra tout au long de la soirée.

Le chef propose une belle carte, avec en nouveauté des viandes maturées par ses soins. Vous pouvez d’ailleurs apercevoir le frigo où les viandes sont conservées à travers la vitre de la cuisine car on ne nous cache rien à l’Atelier et c’est tant mieux. Je n’ai pas encore testé ces viandes mais une nouvelle visite va vite se prévoir pour y remédier.

Lors de cette soirée, nous avons mangé dans une tente éphémère située à l’extérieur du restaurant.

Avant même de commencer le repas, on nous a apporté le pain Windsor, servi avec du beurre demi-sel. Alors oui, parfois, manger du pain avant le repas est une mauvaise idée… mais pas là ! Oh que non ! Ne pas en manger serait bien pire…

Ce pain est fait sur place par le chef et est juste incroyablement bon, avec sa mie généreuse et croustillante. Je suis repartie avec un pain entier, c’est pour dire… vous aussi n’hésitez pas à demander au personnel, pour que votre petit-déjeuner du lendemain soit bien plus gourmand 🙂

Le thème de notre soirée était la Picanha de boeuf Wagyu, cuit à la broche pendant un peu plus de 2h, accompagné d’ananas rôtis et de riz de Camargue façon risotto. Parfait pour la carnivore que je suis !

La tente éphémère aménagée avec des bottes de paille, des bancs, des chauffages a donné une ambiance rustiquement cosy à la soirée !

Cet événement sous tente était le dernier de l’hiver mais le Windsor a pour volonté de continuer à proposer des soirées un brin « décalées » tout au long de l’année. Des cours de cuisine, des soirées « meat lover » où vous apprenez à découper la viande, et bien d’autres (agenda ici).

Notamment, à partir de mai, des Jam BBQ seront organisés pendant lesquels des chefs d’autres restaurants cuisineront en live et s’affronteront en musique ! Quelle belle idée pour égayer nos soirées printanières !

Notre repas c’est terminé sur une belle noté sucrée avec une île flottante vanillée légère, parsemée d’amandes grillées divinement croquantes. Les plaisirs les plus simples sont les meilleurs, et j’ai apprécié retrouver un dessert classique de la cuisine française.

Quand je dis que le repas c’est terminé sur une note sucrée, le terme acidulée serait en fait plus juste. Car c’était sans compter sur le saké au yuzu qui nous a été proposé par Sébastien, le Directeur du restaurant. Je ne suis pourtant pas amatrice de saké mais ce goût de citron si naturel m’a convaincu. Un autre s’il vous plaît !!

Je ne peux pas finir cet article sans parler de la belle cave que détient le restaurant. Celle-ci est d’ailleurs installée dans la salle, dans une pièce vitrée et gardée à température de « cave ».

Demandez conseil au personnel pour découvrir de nouveaux vins, ça vaut le détour. Nous avons dégusté un vin rouge des Baux-de-Provence super bon et qui était parfait avec notre plat. Je n’aurais clairement pas choisi cette région si cela ne m’avait pas été proposé, et c’était une belle découverte !

Si vous prenez le temps de discuter avec le personnel, vous comprendrez que c’est la passion de la gastronomie qui les guide et rien que pour les entendre parler de leur métier si passionnément, je vous conseille d’aller découvrir ce lieu.

Pour un verre de vin accompagné de planches de charcuterie, un repas entre amis ou en amoureux, Windsor est dorénavant sur ma liste d’endroits où on se sent bien à Luxembourg.

Revisite ta ville, revisite ta vie.

T'as aimé? Partage!Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Instagram